Rubrique :  Les prothèses

Zircone

La couronne dentaire céramo-céramique

Avec un noyau à base d’alumine ou de zircone*, elle est recouverte d’une céramique cosmétique de la même couleur que celle de la dent. C’est donc une couronne dentaire sans métal. Sa composition, qui n’absorbe pas la lumière, permet de retrouver l’aspect translucide d’une dent naturelle. Avantages et spécificités de la céramique :

  • très grande biocompatibilité : pas d’allergie liée au métal, pas d’interaction avec d’autres matériaux de restauration
  • résistance et stabilité dans le long terme
  • qualités mécaniques importantes ce qui permet la réalisation de couronnes unitaires mais également de bridges de petites étendues
  • aucune transition visible au niveau du rebord de la gencive (pas de liséré grisâtre apparaissant à sa base) Absence d'effets secondaires
  • Haute qualité esthétique

Sa conception et sa fabrication font appel à des procédés très évolués utilisant la CFAO (Conception et Fabrication Assistée par Ordinateur).

* La ZIRCONE : carte d’identité La zircone est le nom commun de l’oxyde de zirconium C’est un biomatériau utilisé, entre autres, pour remplacer le métal dans la réalisation des infrastructures des couronnes céramiques. La zircone s’est imposée comme matériau d’avenir dans les restaurations « tout céramique ».

4.jpg 5.jpg 5.jpg
               Patient de 60 ans présentant              Les couronnes céramo-céramiques               Les nouvelles couronnes en place
             de nombreuses reconstitutions
                        disgracieuses

Les points de contacts entre la prothèse et la dent sont parfaitement adaptés et la dilatation de la céramique est comparable à celle de l’émail. Cela réduit le risque carieux dû à un espace se développant sous une obturation

Article rédigé par le praticien le 30/04/2014

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr